10 bonnes raisons d’apprendre la salsa et la bachata

10 bonnes raisons d’apprendre la salsa et la bachata

Les danses latines, les rythmes endiablés, le soleil, cette impression d’un instant suspendu dans le temps, les rencontres, les amis : il y a 1000 raisons de danser la salsa et/ou la bachata. On vous donne déjà 10 raisons !

1. On se détend après le boulot

Après une longue journée de travail, rien de mieux qu’une activité relaxante, un sport, voir des amis…

Et pour ça, la danse est magique !

Dès les premières notes de musique, on oublie les tableaux Excel, les deadlines. Danser c’est entrer dans un autre univers sans stress. Et, clairement, aller danser après le boulot permet d’évacuer toutes les tensions.

2. On apprend le rythme

Le rythme, ça s’apprend! La danse est une excellente manière d’apprendre le rythme parce que tout passe par le corps.

Si vous faites partie de ces personnes qui n’ont “pas le sens du rythme”, rassurez-vous. Les cours de bachata et de salsa sont accessibles à tous, même sans expérience musicale!

3. On bouge son corps

La salsa et la bachata, c’est (aussi) du sport. Et pas n’importe quel sport. Or, il est prouvé que faire du sport libère des endorphines, les hormones du bonheur. Donc danser procure du bonheur.

Tout en douceur, vous découvrirez votre corps sous un nouvel angle. Vous vous surprendrez à bouger les hanches comme jamais auparavant ; et à faire des petits tours de tête qui en surprendront plus d’un.

Non seulement vous vous activez en vous amusant, mais plus vous pratiquez, plus vous prenez confiance en vous et vous verrez différemment. Grâce à la bachata, vous pourrez exprimer la sensualité qui se cache en vous. Quant à la salsa, elle vous donnera du fil à retordre avec vos jeux de jambes.

4. On se fait des amis

La salsa et la bachata sont des danses sociales. Et qui dit “social” dit “rencontres”. Dès les premiers cours ou les premiers pas sur la piste, vous rencontrerez de nombreuses nouvelles personnes.

Et puisque ces danses latines sont des danses de couple, vous passerez d’un(e) partenaire à l’autre. Au fil des danses, des soirées et des verres partagés, vous allez créer de nouveaux réseaux d’amis.

5. On sait où passer toutes ses soirées

Voilà, vous savez danser. Et vous avez des amis. Jamais plus vous ne passerez une soirée à vous dire “je ne sais pas quoi faire”. De plus en plus populaire chez nous, les soirées de bachata et de salsa se multiplient un peu partout.

À Bruxelles, il est possible de danser quasiment tous les soirs. Il y a bien sûr des soirées incontournables comme les soirées sociales du mardi, vendredi ou dimanche soir à The Embassy Room Brussels.

Quand on est danseur ou danseuse de bachata et/ou salsa invétéré(e), on trouve des soirées partout, tout le temps. Et on n’hésite pas à faire des kilomètres, avec ses nouveaux amis, pour profiter des joies de la danse.

Certaines personnes se rendent seules en cours ou en soirée. Très vite, on se retrouve à partager de bons moments avec des amis de la soirée.

6. On crée des objectifs de couple

Si vous cherchez à mettre un peu de piment dans votre couple en vous offrant une activité à deux, la bachata est faite pour vous. C’est une belle occasion de vivre de chouettes moments. La danse est aussi un langage, dans un couple, elle permet d’explorer la connexion, le laisser aller et l’empathie.

7. On apprend une nouvelle culture

La salsa et la bachata sont des musiques et des danses chargées en histoire et en culture. Découvrir la musique et apprendre à danser, c’est mettre un pied dans la culture latine. Tout à coup, l’espagnol est la seule langue qu’on a dans les oreilles. Et si on ne le connaît pas encore, on commence forcément à balbutier quelques mots. Puis on veut l’apprendre.

Plus on avance, plus on découvre les richesses de la salsa et de la bachata, plus on a envie d’en savoir plus sur la musicalité, les origines, les traditions.

En fait, on apprend même “des” nouvelles cultures. La danse est un langage universel et les danses latines se pratiquent aujourd’hui partout dans le monde.

Bref, danser, c’est bien plus que danser. Danser, c’est s’ouvrir au monde.

8. On s’habille comme en été toute l’année

Vous pourrez danser n’importe où, n’importe quand, un constat : vous aurez chaud. On comprend vite que la garde-robe d’été ne restera pas enfouie longtemps en dessous du lit. Et même en plein mois de décembre, vous serez tenté de sortir le petit t-shirt court, la chemise à fleur ou le mini-short.

9. On voyage

Il est possible de pratiquer la bachata et la salsa dans le monde entier.

En effet, la salsa Bachata sont devenues si populaires dans le monde entier, qu’il existe des soirées, festivals et écoles de danse dans le monde entier. Que ce soit en Europe, Asie, Etats- Unis, vous trouverez toujours un lieu où pratiquer votre passion.

10. On découvre un monde à part

On découvre une communauté, une passion, une activité fun et dynamique.

Vos amis seront ravis de voir que vous prenez confiance en vous et que vous progressez sur la piste de danse.

Mais ce que vous découvrirez surtout en dansant, et c’est le plus beau des cadeaux, c’est l’art de l’instant présent. En danse sociale, vous n’avez pas le choix : il faut profiter de ce que le moment vous offre. C’est une très belle métaphore de la vie d’une des plus grandes leçons sur la Vie.

Venez découvrir nos cours de danse à The Embassy Room Brussels et dites nous si vous sentez tous les bénéfices de la salsa et bachata.

Leave a Reply